reportage / voyage

SRI LANKA

Le Sri Lanka a connu de fort conflits internes ces dernières décennies. Les enfants ont étaient les premières victimes, on parlait notamment « d’enfants soldats » recruté par l’armée pour combattre la rébellion. De plus, il y a encore moins de dix ans, le travail, le « vol d’enfant », la prostitution étaient monnaie courante. Mais la situation a évoluée, et l’Etat a fait de ses enfants une de ses priorité comme peut en témoigner les dernières déclarations du comité des droits de l’enfant à Genève.


Sartre disait qu’il était beaucoup plus simple pour un philosophe d’expliquer un concept à un autre philosophe qu’à un enfant. Parce que ce dernier se pose les vrais questions. J’ai voulu, à mon tour, me poser les vrais questions et me demander ce que ces enfants, 11 ans après la fin de la guerre civile, sont devenus. J’ai donc choisi comme angle de vue de m’abaisser et de me mettre à leur hauteur. De plus, en focal j’ai essayé d’utiliser au maximum le 50 mm (perspective similaire en grands points à l’œil humain) ou des grands angles pour laisser de l’espace au sujet mettant en valeur la grandeur et l’innocence du regard d’un enfant.

ANNÉE:
LIEUX:
PHOTOS:
Réalisateur:

2018

Sri Lanka (Weligama, Colombo, Mirissa)

Romain Robe

Romain Robe